Pages

Editorial 3



Alors que les initiatives de développement par l’innovation pour l’afrique fusent de toute part, a-t-on réellement pris la peine de définir ce qu’est l’innovation. L’innovation n’est elle pas avant tout une affaire de culture ? Quel pourrait être la culture de l’innovation, et la possédons nous ?

L’innovation n’est elle pas avant tout une affaire de rêve, d’imagination. Comment qualifions nous réellement les rêveurs dans notre société ? Innover c’est peut être imaginer ce qui n’existe pas encore. Rêver d’un idéal dont nous ne disposons pas. Notre jeunesse sait-elle rêver ? Notre culture n’est elle pas fondée sur l’acceptation unique de notre condition. Le fonctionnaire ou l’employé de bureau ne sont ils pas encore les héros de nos parents ?

Le cinéma, la science-fiction au delà d’une machine à sous ne fournit-t-il pas du prototypage technologique en mettant en scène des objets et concepts techniquement irréalisable sur le moment.

Le Design n’est il pas la première phase de toute création ou innovation ? Ne se fait il pas en utilisant principalement la palette graphique. Une idée se conceptualise, se matérialise dans un environnement spatial : X,Y pour la 2D et X,Y,Z pour la 3D.

Les effets spéciaux utilisé au Cinéma n’ont pas significativement participé au développement de la conception assisté par Ordinateur. N’a il pas permis de développer la 3D employée dans la conception des objets réels de la vie active.

Le cinema n’a t-il pas en quelque sorte permis à défaut de définir, d’affirmer la vision technologique des industries ou même des états.

N’est il pas un élément culturel à part entière? Peut on dissocier la culture de la propagande ? Emprise des valeurs, des idéaux et aspirations des nations le cinéma constitue avant tout un outil de communication impressionnant.

Sur le plan national il façonne, éduque et abruti peut être les esprits des habitants à l’international il constitue un outil de propagande culturelle majeur. Laissant les peuples sans cinéma ou production audiovisuel se faire influencer et suivre les pistes d’innovations d’autres états, d’autres cultures.

En conclusion on pourrait dire que l’innovation en afrique devrait avant tout passer par la valorisation de notre patrimoine culturelle :

Qui sommes nous ? A quoi aspirons nous ?

Mohamed Becaye Toure

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire